Le Taiji Quan style CHEN

HISTORIQUE TAIJI QUAN STYLE CHEN*image site

CHENJIAGOU, est un petit village de la province du HENAN. Il est incontestablement le lieu originel du TAIJI QUAN. Son nom porte d’ailleurs l’essence de ce qui deviendra cette discipline.

CHEN Bu -1372- expert en art martiaux, s’installa dans ce village, ses connaissances lui vaudront une telle notoriété, qu’on donna son nom au village –CHEN JIA signifiant famille CHEN et GOU les sources qui l’entouraient.

La transmission de son savoir va se faire de génération en génération. De grands noms jalonnent l’histoire du style CHEN :

  • Maitre CHEN Wangting 1600 – 1680, issu d’une famille de notable il possédait à la fois une grande culture intellectuelle, avait obtenu de nombreux diplômes tout en étant un expert en art martiaux.
  • CHEN Changxin 1771 – 1853 fondateur du style Yang
  • CHEN Fake 1887 -957 – fondateur du Xinjia et poing canon.
  • CHEN Zhaopi 1893 – 1972 maître de CHENZHENGLEI
  • CHEN Zhaokui 1928 – 1981.

Maitre CHEN Wang1947631036_dbfd5ef1deting associa à sa boxe longue (108 mouvements) à la fois le savoir des autres écoles ainsi que des principes tirés du YI JING théorie du YIN et du YANG et des cinq éléments, de la théorie des méridiens (la circulation de l’énergie suit des canaux bien précis) du DAO YIN et du TU NA (connu aujourd’hui sous le nom de QI GONG), créant ainsi son propre style. Cet ensemble, alliant harmonieusement le YIN et le YANG, la souplesse et la force, qui annonçait la création d’une discipline nouvelle : le TAI JI QUAN.

L’apprentissage aujourd’hui d’un art ancestral et, certainement pas seulement la pratique du TAI JI QUAN, doit prendre en compte qu’une pratique renait de génération en génération : qu’elle est la part de ce qui se transmet et quelle est la part de ce qui s’invente, quelle est la part de la fidélité et quelle est la part de nouveauté, quelle est la part d’imitation et la part d’innovation. C’est certainement ce qui explique qu’aujourd’hui une discipline aussi ancienne soit vivante et encore pratiquée*.

Un des principes du Taoïsme est celui de la coupe pleine et de la coupe vide, de récente études sur le fonctionnement du cerveau pose la question : « Est-il possible qu’apprendre nécessite pour partie d’oublier ? »* Nietzche disait aussi qu’il fallait savoir désapprendre pour apprendre

CHENJIAGOU VILLAGE in CHINA - The village of the Chen familly and birthplace of Taijiquan as it was officialy recognized by the Chinese government in 2007

Comments are closed.